Pédophilie, humour noir et vindicte populaire sur Facebook

Cette image résume à elle seule l'article. Prière de ne pas aller plus loin si vous vous sentez déjà choqué.

Quel est le point commun entre Facebook et les femmes tondues ? Vous le devinerez vite tant il est évident.

Piqûres historiques de rappel : Facebook est un réseau social co-créé en 2004 par Mark Zuckerberg qui accueille près de 500 millions de membres actifs. Les femmes tondues, quant à elles furent les victimes des résistants de la dernière vingt-cinquième heure, souvent des attentistes ayant senti le vent tourner fin 1944, qui n’ont rien trouvé de mieux à faire afin de soulager leurs consciences bien alourdies, d’avoir été (de part leur inaction) des collabos. Vous l’avez deviné, le point commun est la vindicte populaire.

Donc, pour reprendre mon récit, j’ai été convié sur Facebook à visiter le groupe suivant Les Voies du Seigneur sont impénétrables, celles des enfants moins : une référence presque évidente à la vidéo des Productions de l’Abreuvoir qui met en scène un curé souhaitant s’acheter un enfant de choeur gonflable. Un meme pedobear, quelques blagues potaches sont postées en guise de bienvenue « Quelle est la différence entre un Zidane et un pédophile ? Zinedine marque du pied et Marc Dutroux » Les autres blagues pouvant heurter les plus sensibles, je ne les afficherai pas ici. Sans mauvais jeu de mots et sans la moindre arrière-pensée, l’ambiance sur la page semble bon enfant.

Voilà que je me rends à la page des publications publiques. Et je tombe sur un déferlement continu d’insultes, de commentaires haineux et d’appels au meurtre !! Mais quels crimes atroces ont donc commis les odieux coupables ? S’agit-il d’une page où l’on expose des photos d’enfants photographiés à leur insu ? Y a-t-il des liens menant à des vidéos pédopornographiques ? L’endroit sert-il de repaire aux adultes malveillants qui échangent conseils et méthodes pour mieux faire tomber des enfants dans leurs rets ?

Que nenni… Au pire, l’endroit est un lieu où les membres échangent des blagues au goût parfois douteux. Et c’est là, à travers des formes diverses, que la vindicte populaire vient de frapper.

Le florilège d'insultes classiques... avec quelques artistes.

Combo x7 - 70.000 points !

CRIER PLUS FORT REND PLUS CREDIBLE !

Les objecteurs de conscience, un peu comme les dames à la cantine et leur sempiternel : "Mange ta crème au chocolat, y a tellement d'enfants lépreux qui n'ont rien à manger"

Maintenant que vous avez fait connaissance avec les formes les plus classiques, passons à des choses plus ludiques.

Les commentaires à caractère religieux. Un peu comme les insultes, sauf qu'ils promettent l'enfer et la fin du monde en supplément.

Une tentative d'humour dans une tentative d'humour : ça a le mérite d'être une mise en abyme. Et à 42, on adore les mises en abyme.

Et bien, avec des raisonnements pareils, la Terre serait encore plate... Sic.

Visiblement, la prison ne rend pas meilleur... Elle rend juste plus sociopathe. :/

Un kikoo qui veut jouer les Anons... Range ton masque de V et file ranger ta chambre !

Et maintenant, parmi ce long torrent de haine, voici mon top 3 :

Les Québecquois, soit on ne comprend rien, soit on se marre. Tabernak, même en me collant un flingue dans la bouche, ça me ferait rire.

Parmi les partisans de la peine de mort, on retrouve quelques nostalgiques du IIIe Reich. Selon Felix-Antoine (porter un nom pareil, c'est presque du viol d'enfance), Hitler aurait commis la Shoah pour préserver les générations futures de la pédophilie. Troublant...

Et enfin, se faire insulter de pédophile par un mec qui pose nu derrière son chien, là, je dis RESPECT !

On se quitte sur ce petit bonus, Caroline :

En bonus, je vous présente Caroline : propos à teneur homophobes, insultes, diffamation, menaces de mort, incitation à la haine, délits d'orthographe, usage de jurons québecois et j'en passe...

Publicités
Cet article, publié dans Troll ou pas troll, telle est la question ?, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Pédophilie, humour noir et vindicte populaire sur Facebook

  1. Zulli4n dit :

    « Et bien, avec des raisonnements pareils, la Terre serait encore plate… Sic. »

    Je n’ai pas compris le rapport entre cette phrase, et le screen. Une explication plus claire ?

    Ho, Stephen, c’est moi.

    • En fait, dans l’image que j’ai citée, Élodie dit faire partie d’une centaine de personnes qui s’attaquent aux 3~4 défenseurs de la page. En utilisant l’argument « on est nombreux donc on a raison » elle m’a fait penser aux détracteurs de Galilée, qui, quand il a dit que la Terre était un globe, était le seul à le penser à son époque.

      Bien sûr, cet argument est aussi utilisé par des sophistes qui souffrent du syndromes Galilée quand ils sont minoritaires (comme les créationnistes, par exemple). Voilà ^^

      • Zulli4n dit :

        Ha, merci ! Sur le coup, je pensais que la phrase m’étais dédié, du coup je la retournais dans tout les sens (Mmmmh, cochonne.), mais pas moyen de trouver le rapport. Si je regarde pas au bon endroit…

        Sinon, je tient à dire que le type avec son chien (Regardez son regard…Le pauvre.) est priceless.

      • C’est vrai qu’elle est epic, celle-là ^^

  2. Ce qu’il y a d’exceptionnel avec ce genre de réponse haineuse et clairement hystérique, c’est qu’on en vient à ressentir de la sympathie pour le pédophile imaginaire qu’ils insultent tous.

    On se dit « le pauvre! », on comprend pourquoi aucun ne font leur coming-out.

    • J’ai ri ! Même si j’ai une préférence pour les animaux… mais chut ^^

      Il ne faut pas leur en vouloir, ils ne font que de rejeter l’opprobre sur le déviant qu’ils ne supporteraient pas d’être. Tu auras noté que l’insulte qui revient le plus souvent est « enculé ».

      • Je note, je note.

        Je trouve cela tout de même triste qu’on en soit réduit à se cacher pour pouvoir jouir de notre condition.

        Tout cela va mal se terminer, on commence sérieusement à se sentir à l’étroit !

        J’oubliais… On aime ça.

  3. jesus dit :

    alors moi je dis bravo, je suis fan… bordel, il me semble bien que ceci s’appelle la liberté d’expression… et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas rire de tout… ces pauvres gens ont peut etre soufferts d’un manque d’attention de leur parents quand ils étaient étant petits… ils auraient surement voulus beaucoup d’amour…

    • Nul doute que ces pauvres gens ont manqué d’attention et d’amour étant petits.
      Mais bon, ils savent qu’ils sont impuissants face à la pédophilie, alors pour tenter de vaguement s’en protéger, ils définissent la notion d’enfance comme périmètre sacré et jettent des pierres sur le premier venu souiller leur autel.

      Pendant ce temps-là, d’anciennes victimes de pédophilie deviendront des bourreaux, faute de soins et prise en charge adaptés. Et referont le mal qu’ils ont subi. Les rares qui aimeraient se soigner avant le moindre passage à l’acte ne peuvent pas le faire, de peur que l’opprobre ne leur soit jeté dessus. Et le citoyen lambda continue à hurler qu’il faut « les pendre par les couilles ».

      Et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s